Portrait du mois : Samantha

11 Avril 2022

Samantha

Interview de Zinfo974, en mars 2022.

Samantha

Samantha a commencé à publier ses reprises de chansons sur les réseaux, avant d’y renoncer. Celle-ci étant non voyante, son handicap la freine dans ses ambitions. “Je n’ai pas forcément d’entourage pour m’aider. Il n’y pas toujours quelqu’un pour filmer ou poster mes vidéos”, regrette Samantha.

La jeune femme de 29 ans ne désespère pas de pouvoir reprendre cette activité en mettant sa passion au service de la sensibilisation sur le handicap. “On est non-voyant, ça fait peur aux gens. Il ne faut pas avoir peur de nous. Je suis aveugle, mais suis une femme comme une autre”, exprime-t-elle.

Au quotidien, Samantha tient à réaliser le plus de tâches possibles de façon indépendante. “Je sais faire le lit, la vaisselle ou mettre le riz au feu par exemple. Tout ce que je peux faire seule, j’aime le faire seule”.

Malgré son autonomie, Samantha n’ose presque plus sortir de chez elle, en raison du manque d'accessibilité dans l’espace public. Elle déplore le manque de considération vis-à-vis des personnes non-voyantes à La Réunion. “Par exemple, on a des places dans les bus, merci, mais ça ne suffit pas. Les chauffeurs sont parfois pressés de fermer les portes, on a peur de tomber. Les trottoirs sont inadaptés, même à Saint-Denis, ce qui est regrettable pour un chef-lieu”

Dans l’espoir d’une vie meilleure, la Réunionnaise fait le choix de quitter son île natale pour la métropole.

“En métropole, le handicap est plus connu, peut-être plus accepté. Il y a plus d'accessibilité, de considération. J’ai envie de m’épanouir, j’ai envie d’avoir une vie meilleure", confie-t-elle.

Samantha devrait s’envoler vers l'Hexagone en septembre prochain.