Réunion Zoom Dv du 4 juin : Daniel Lauret

05 Juin 2020

Zoom DV Jeudi 4 Juin 2020

Animateur : Alexin

Participants : Sandra, Catherine, Roseline, Jean-Philippe, Daniel, Thierry et Guillemette.

Thème : Daniel Lauret nous parle de son dernier roman : Féminitude (éditions Orphie)
Illustration couverture : France KERMER, sans titre, 2007, Graphite ,21x30 : illustration de la couverture de feminitude

Par analogie avec la notion de « négritude », Simone de Beauvoir pose celle de « féminitude » : elle veut désigner par là un ensemble de qualités acquises dans l’oppression (Encyclopaedia Universalis).
Daniel LAURET nous livre ici un conte : NOTRE DRAME DES LAVES et un roman : L’ÉPREUVE DE L’AMOUR, des textes qui racontent l’histoire de quatre femmes, de quatre grossesses indésirées.
Angèle, Man Toinette, Charlotte, peuvent-elles faire autrement que de les subir ? Sylviane fera, pour sa part, le choix d’une IVG.

Extrait : Il m’est doux de penser, aujourd’hui, que mon hôte en aura profité pour filer. Comme une étoile. Je ne lui en veux pas. Je ne pouvais pas prendre la responsabilité d’un Petit Prince. L’avion était en panne et le pilote n’était pas là pour lui dessiner un mouton. Il valait mieux, pour nous deux, qu’il retrouve sa planète, son baobab, sa fleur.

Ses livres

Monsieur Oscar (Roman)

"Monsieur Oscar m'accueillait pour soulager mes parents. Il a bien vu que j'étais abandonné à la tristesse. Il m'a installé sur ses genoux et il m'a juré que je faisais partie de ce qui lui restait au monde. Il m'a expliqué que la famille c'est d'abord les grands-parents puisqu'ils sont plus grands que les parents. De toute façon, à l'arrière, il ne restait plus que lui. Les autres, le pépé Ti-Jules, la Mémène de son vrai nom Philomène, la mamie Léontine, ils avaient baissé trop vite. Sauf sur les photos qui les montraient toujours fringants en uniforme de soldat ou robes de dentelles."

Une visite à son oncle Rosario à Tahon-les-Vosges, replonge Bastien dans son enfance, à La Réunion, dans le petit village de l'Entre-Deux, chez son grand-père.

Un roman qui peut se lire comme une auto fiction ou comme un témoignage, un regard d'enfance sur l'avènement d'une société forcée de se dégager des pesanteurs esclavagistes pour intégrer un autre système de valeurs, des principes égalitaires livrés dans le même colis postal que la départementalisation et les salaires de la fonction publique.

Daniel Lauret nous en lit un extrait (pages 15 et 62-63) :

Bob (Roman) :

Résumé : « Bob » est un roman qui utilise la structure narrative de radio Freedom. Il met en scène une radio-réalité où la réalité dépasse la radio, puisque les personnages finissent par « entrer dans le poste ».

Au-delà du roman, c'est une fenêtre ouverte sur la Réunion. Celle qui pousse son « coup de gueule », celle qui raconte des faits... divers, celle qui s'écoute parler et celle qu'on fait causer dans une langue qui peut parfois surprendre. A travers le direct des appels va s'écrire l'histoire de Marie, une fille perdue à la recherche d'un père. Avec un animateur dans le rôle d'accoucheur de récit

Raideur

"Je collectionne les journaux, Kristof. Je les ai tous. Depuis la grande première de 93. J'ai dévisagé les photos qui font, chaque mois d'octobre, la Une des quotidiens locaux. J'ai disséqué les sourires qui illuminent le visage des demi-dieux d'une joie de ressuscités, au sommet de la douleur, au pinacle du plaisir. Des sourires qui reviennent de loin. De l'autre côté de la conscience, d'un Au-delà peut-être, d'un long tunnel assurément. Pour témoigner de visions d'amour et de partage, d'éblouissements aux couleurs boréales et raconter des rencontres intenses avec des êtres de lumière. Kristof, pourquoi ne serais-tu pas de ceux qui s'en reviennent ainsi, tout retournés, d'une si belle aventure ?"

Pour en savoir un peu plus

La folle du Cap Méchant :

Enregistrement de la réunion

Pour tous ceux qui n'étaient pas présents et pour ceux qui veulent réécouter :